Le gâteau à la broche - des Pyrénées à Bordeaux

 

Au début du 19e siècle des soldats de Napoléon rentraient de campagne d'Europe du nord. L'un d'eux se rendait chez lui, dans les Hautes Pyrénées, avec dans ses bagages, la recette d'un gâteau cuit au feu de bois.

 

Il fabriqua un moule en bois, le transperça d'une pique et le posa devant le feu. Il prépara la pâte en suivant la recette et, devant tous les habitants du village réunis, il commença la cuisson du gâteau à la broche.

Il posa la première couche de pâte sur le moule devant les regards incrédules. Il continua la pose tout en disant à sa mère qui tournait le moule : "vira viste, vira viste" (tourne vite, tourne vite).

Les piques commencèrent à se former sous les yeux ébahis de l'assistance.

Une heure, deux heures passèrent. Aucun villageois ne quitta la place du village.

Quand il n'y eu plus de pâte dans la bassine, le gâteau à la broche était terminé.

Un superbe gâteau qui ressemblait aux sapins de nos Pyrénées.

Il le démoula et le posa sur une table improvisée.

Une femme alla chercher un reste de ragoût, un homme une bouteille de vin et celui-ci du pain...

Tout le village festoya autour du gâteau à la broche.

Et depuis, chez nous, aucune fête ne se fait sans le "seigneur des Pyrénées": notre gâteau à la broche.

 

Perpétuant la tradition depuis 4 générations, je prépare à Bordeaux, devant le feu le gâteau à la broche avec la même recette depuis 1905. Notre "Seigneur des Pyrénées", adapté aux modes de vie actuels, satisfera gourmets et gourmands.

 

 

Le Cairn se décline en plusieurs parfums et dimensions. En fonction de vos envies vous pourrez déguster votre gâteau à la broche seul ou à plusieurs et choisir entre rhum, vanille, cannelle, coriandre, anis...